Faire de l’exercice physique pour améliorer son immunité

19/11/2020 0 commentaire Elsa Categories Maladies

Comment prendre soin de soi au naturel pendant cette période de confinement ? Un article inspiré du Dr Jean-Paul Curtay, médecin nutrithérapeute et passionné par l’alimentation et ses liens étroits avec la santé.

Bougez-vous donc !

Aujourd’hui je vous présente la première grande règle d’hygiène de vie à mettre en place au cours de cette longue période d’insécurité sanitaire, qui est essentielle à la survie de notre capital santé.

Nous sommes tous à l’affût du moindre éternuement ou d’un masque mal positionné. Interrogeons-nous plutôt sur la meilleure façon de renforcer la défense immunitaire de notre corps. Cela commence par une bonne condition physique !

Quel sportif êtes-vous ?

Le confinement ne doit pas être pris comme excuse pour renoncer à entretenir sa forme physique !

Je ne veux pas d’autojustification pour ne pas aller courir ou faire quelques séries d’abdos ! Quel que soit votre niveau ou vos capacités, il est important d’entretenir vos muscles.

Oui, très important car vous ne le savez peut-être pas, mais ils sont les réservoirs de nos globules blancs. Ces fameuses cellules immunitaires qui se dressent contre les agressions extérieures (polluants, virus, bactéries, etc…). Et, forcément contre le virus SARS COv2 à l’origine de l’épidémie de la Covid-19.

Vos muscles contiennent un acide aminé appelé «glutamine » qui, avec les globules blancs, lutte contre les infections. Vous l’aurez compris, plus vous vous musclez, plus vous augmentez votre réservoir de défenses immunitaires.

Cela explique pourquoi les personnes atteintes de pathologies inflammatoires ou infectieuses perdent de la masse musculaire : outre le fait que celle-ci fond car ils ne peuvent évidemment pas faire de sport lorsqu’ils sont malades, ils l’utilisent aussi pour se défendre.

Photo

Du coup, quand un nouvel intrus pointe le bout de son nez, l’organisme se trouve fort dépourvu en glutamine et globules blancs. De même, les personnes âgées qui laissent fondre leurs muscles, se retrouvent avec des défenses affaiblies.

Le pouvoir des mitochondries

Outre le renforcement des muscles, l’activité physique conduit à la multiplication des mitochondries ! Kesako ? Il s’agit des mini-centrales énergétiques de nos cellules. Elles se comptent par milliers dans chaque cellule.

Entre autres fonctions, elles fournissent l’énergie nécessaire à la multiplication des anticorps et des globules blancs. Ainsi se crée un véritable rempart contre l’inflammation.

L’importance de la respiration

Savoir exploiter correctement notre capacité respiratoire est hyper important lors de la pratique d’un sport. Pourtant, trop souvent, nous la sous-exploitons. Du coup, notre respiration s’accélère, ce qui diminue la qualité des échanges gazeux.

Une réduction de l’absorption d’oxygène réduit ainsi la production des globules blancs. Il est donc très important de travailler son souffle lors de l’effort physique.

L’oxygénation est essentielle dans notre lutte contre le virus. Rappelez-vous : le sport est le fournisseur officiel d’énergie immunitaire.

Photo

Pour résumer, l’exercice lié à une bonne oxygénation stimule la formation et l’activité des mitochondries, ce qui augmente ses chances de lutter contre l’inflammation. Les pompes et squats arrivent, la covid n’a qu’à bien se tenir !

Bon à savoir. Plusieurs études démontrent qu’une balade en forêt développe une certaine catégorie de globules blancs, les Natural Killer ! Ils doivent ce surnom à leur grande efficacité à tordre le cou aux rétrovirus, tel que le VIH ou le coronavirus. Et donc le SARS COv-2. Alors, si vous le pouvez, allez faire vos squats en forêt !

Crédit photo d’illustration.


Elsa

Infirmière naturopathe.

Reprenez votre alimentation en main et ne manquez plus aucun nouveau chapitre du guide en vous abonnant à la newsletter Blooness 🙌