Le cétogène, pour qu’il soit efficace en termes de vitalité, requiert de ne pas être en « zone grise », qui se caractérise par un apport simultanément insuffisant en graisses et tout juste suffisant en glucides ce qui entrave la cétose mais n’apporte pas assez d’énergie sous forme glucidique.

À l’inverse, l’athlète aguerri en diète keto pourrait théoriquement avoir de façon cyclique un apport beaucoup plus conséquent en glucides (et pas tout juste suffisant! ~ 100gr) après un entraînement intense tel que la musculation pour recharger les stocks de glycogene musculaire en vue d’améliorer ses performances, sans pour autant peiner à retourner en cétose plusieurs heures ou jours plus tard. Cette façon de procéder est une hypothèse, une piste à explorer et que certains sportifs à tendance cétogène appellent la flexibilité métabolique, c’est-à-dire la capacité de passer d’un carburant à l’autre assez rapidement, capacité à laquelle peu de personnes peuvent prétendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers Shorts

Les shorts sont des micro-conseils tirés du guide Blooness.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais aliment, juste des aliments pour lesquels nous sommes plus ou moins adaptés

Réagir au short »

+ de lumière bleue en journée et moins de lumière artificielle le soir = meilleur sommeil

Réagir au short »

Les meilleurs #féculents pour la santé sont les légumineuses (haricots blancs et rouges, lentilles, pois chiches, fèves), puis le riz basmati, les légumes-racines et le quinoa en quantité modeste.

Réagir au short »

Combiner exercice physique et alimentation méditerranéenne semble être un duo gagnant pour le maintien d’un poids sain, notamment chez les plus de 40 ans. https://www.mdpi.com/2072-6643/16/11/1777?mc_cid=92456239fe&mc_eid=3ba82330c2

Réagir au short »

Les additifs utilisés dans l’industrie alimentaire mais aussi dans les plats servis dans l’hôtellerie-restauration sont suspectés d’altérer le #microbiote, donc la perméabilité intestinale, l’humeur, l’immunité et la longévité.

Réagir au short »

Sommaire du Guide

fr_FRFR