Le fluor, l’oligo-élément essentiel pour avoir de belles dents

12/09/2019 0 commentaire Valérie Categories Par où commencer, Partie 1 : rappels théoriques

Mondialement connu pour assurer la prévention de la carie, le fluor est connu de tous. Disponible sous forme de comprimés à avaler pour les plus jeunes, de dentifrice pour les plus grands voire de suppléments alimentaires pour les personnes âgées, le fluor se consomme ni trop peu ni en grande quantité. Voici quelques éléments à savoir à ce sujet, pour en tirer les meilleurs profits.

Qu’est-ce que le fluor ?

Le fluor est un oligo-élément indispensable à l’organisme, que l’on retrouve essentiellement au niveau des os et des dents. Cet élément chimique, présent dans tous les dentifrices, participe notamment à la constitution de l’émail des dents. Il permet d’éviter les caries, tout en assurant l’équilibre de l’organisme entier. Comme le calcium, le phosphore ainsi que tous les autres nutriments qu’on peut trouver dans l’eau ou les aliments, le fluor représente la couche dure qui recouvre nos dents.

Pourquoi mon organisme réclame-t-il du fluor au quotidien ?

Le fluor est recommandé pour plusieurs raisons. D’abord, il assure la solidification de l’émail et assure une bonne minéralisation aux enfants. Ensuite, il permet aussi de réduire l’hypersensibilité, en contribuant à l’obturation des tubules dentinaires, ces petits trous qui se trouvent dans la dentine. Le fluor ne contient d’ailleurs aucune calorie qu’il permet de prendre soin des dents en toute sécurité.

Enfin, le fluor apporte essentiellement des bienfaits à l’organisme, à condition de ne pas être consommé à des taux élevés. De plus, il est facilement accessible car présent dans la plupart des eaux potables, dentifrices, rince-bouches et certains produits dentaires. Avec le phosphore et le calcium, il participe massivement à la constitution des dents, du cartilage et du tissu osseux.

Quelle alimentation privilégiée pour assurer un apport suffisant en fluor ?

Les eaux de boissons apportent généralement suffisamment de fluor à  l’organisme au quotidien, que ce soit l’eau du robinet ou en bouteille. Mais une alimentation riche en crustacés et poissons, assure également un apport riche en fluor.

Les eaux riches en fluor

Eau

Teneur en fluor (mg/L)

Amanda

2,5
Badoit

1,8

Contrex

0,36
Châteauneuf

2,7

Chateldon

2,2
Clos de l’abbaye

2,1

Evian

0,12
Hépar

0,4

Mont Roucous

0,1
Orée du bois

2,8

Perrier

0,2
St-Amand Vauban

2,5

St Alban César

3,4
Sail-les-bains

6,5

St-Yorre

8,9
San Pellegrino

0,5

Vichy Célestins

6,1
Vittel

0,3

Volvic

0,2
Wattwiller

0,5

Les aliments riches en fluor

Aliments

Teneur en fluor (mg/100g)
Crabe en boîte

0,21

Crevette en boîte

0,2
Cabillaud frais

0,03

Maquereau frais

0,15
Saumon de l’Atlantique frais

0,03

Truite fraîche

0,03
Thon à l’huile en boîte égoutté

0,03

Quid du dentifrice sans fluor ?

La question fait souvent débat. Après la découverte des bienfaits du fluor pour la santé, plusieurs produits ont été systématiquement associés à un ajout de fluor. On en trouve désormais dans les eaux de boisson, dans les sels que dans le poisson. Une teneur élevée en fluor dans certains produits d’usage quotidien, peut toutefois provoquer la fluorose, un excès de fluor. Aussi, l’utilisation de dentifrices sans fluor est de plus en plus recommandée par un très grand nombre de scientifiques.

Le fluor peut-il nuire à ma santé ?

Puisque nos dents et notre squelette constituent de bonnes réserves en fluor, les risques de carence sont très faibles. Par contre, la fluorose est plus fréquente car elle s’observe dès une consommation supérieure à 1mg/kg/jour. Un excès de fluor est souvent source de problèmes squelettiques ou rénaux. La fluorose se manifeste généralement par l’apparition de tâches sur l’émail des dents ou une forte baisse du quotient intellectuel.

Doit-on imposer des suppléments en fluor ?

  • Aux enfants

Les compléments (gouttes et comprimés) sont généralement recommandés pendant la phase de minéralisation des dents, c’est-à-dire dès la naissance jusqu’à l’âge de 12 ans. Toute supplémentation passe obligatoirement par voie médicale, car dans la plupart des cas, elle est déconseillée par les spécialistes avant l’âge de 6 mois.

  • Aux adultes

Un adulte bien portant, qui se brosse régulièrement les dents, et qui utilise du sel fluoré, n’a pas besoin de traitement complémentaire en fluor. Mais si votre médecin vous recommande de compenser un manque dans votre organisme, l’ajout d’un oligo-élément par l’intermédiaire de compléments alimentaires, peut s’avérer utile.

  • Aux personnes âgées

Tout comme le calcium, le fluor joue un rôle important dans l’organisme. Il permet de lutter contre les caries et de renforcer les dents. Une bonne hygiène dentaire assure la santé des dents. Mais avec l’âge, les problèmes dentaires peuvent se multiplier (caries, inégalité des mâchoires, sècheresse buccale, maladies dentaires, perte ou noircissement des dents). Il convient de surveiller très tôt le taux de fluor chez une personne âgée, car certaines maladies sont souvent causées par des caries non soignées.

Chapitre suivant : l’iode.
Chapitre précédent : le cuivre.

Reprenez votre alimentation en main et ne manquez plus aucun nouveau chapitre du guide en vous abonnant à la newsletter Blooness 🙌