Tout savoir sur la Vitamine A : bienfaits, dangers, aliments

La vitamine A est la première vitamine à avoir été découverte, en 1913, d’où la lettre qu’elle porte.

Note : cet article constitue l’un des chapitres du Guide de l’alimentation Blooness, un guide destiné à réunir les ingrédients de l’alimentation idéale pour le genre humain.

C’est une vitamine liposoluble, en ce sens qu’elle est soluble dans les graisses, donc stockée dans ces dernières, comme nous l’avons appris au chapitre précédent.

Elle est stockée en grande quantité par l’organisme, et on la retrouve soit sous sa forme naturelle, soit sous la forme de provitamine A. Pro, pour signifier “précurseur” de la vitamine A. La principale provitamine A est le bêta-carotène, que l’on retrouve notamment dans la carotte, mais également dans certains fruits et légumes.

Bienfaits de la vitamine A

Vitamine A et vision

La vitamine A joue un rôle indispensable pour la qualité de la vision, en permettant le déclenchement de l’influx nerveux au niveau des nerfs optiques. Un apport insuffisant en vitamine A peut ainsi augmenter les risques de cataractes et de dégénérescence maculaire.

Propriétés anti-oxydantes du bêta-carotène

Pour rappel, les antioxydants permettent de lutter contre le vieillissement cellulaire et contre le stress oxydatif. Or, le bêta-carotène, précurseur de la vitamine A, possède d’importantes propriétés antioxydantes.

Vitamine A et santé de la peau

La vitamine A est un précurseur de la mélanine responsable de la pigmentation de la peau. Ainsi, un bon apport en vitamine A et bêta carotène permet de préparer la peau au soleil, de protéger les cellules cutanées contre les agressions externes et de favoriser leur renouvellement.

Enfin, la vitamine A aurait des propriétés bénéfiques dans la croissance des os, et dans la santé des muqueuses et des cheveux.

 

Carences et excès

Les carences en vitamine A sont pratiquement inexistantes dans les pays développés. Elles sont surtout connues dans les populations défavorisées, et entraînent majoritairement des troubles de la vision et une diminution des défenses immunitaires.

A priori, il n’y a donc aucune raison de se supplémenter en vitamine A.

A haute dose, les apports en bêta-carotène peuvent donner une coloration orange de la peau, appelée carotenodermie. Enfin, chez la femme enceinte, un excès de vitamine A peut entraîner des malformations fœtales.

Par conséquent, l’apport en vitamine A permis par l’alimentation suffit amplement à couvrir nos besoins.

 

Dose recommandée de vitamine A

Les Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) en vitamine A sont d’environ 700 à 900 µg par jour, soit 0,8mg / jour.

 

Aliments riches en vitamine A

On trouve la vitamine A dans les aliments d’origine animale : beurre, œuf, lait, fromages, abats, foie, etc.
La provitamine A, et notamment le bêta-carotène, se trouve dans les fruits et légumes : carottes, abricots, mangues, poivrons rouges, laitue, persil, épinards, légumes à feuilles vert foncé, crucifères, patates douces, etc.

A noter que les lipides ont une action bénéfique sur l’absorption de la vitamine A.

 

Conclusions sur la vitamine A

La vitamine A se trouve naturellement dans les aliments recommandés dans ce guide, que ce soit les œufs, le beurre, les abats, ou encore les légumes verts. Elle est également synthétisée facilement via la pro Vitamine A, que l’on trouve abondamment dans les fruits et les légumes de manière générale.

Il n’y a donc, a priori, aucune raison de se supplémenter, quelque soit le type d’alimentation choisi, d’autant plus qu’un sur-dosage est largement déconseillé. Pensez donc à vérifier le multi-vitamines que vous pourriez acheter.


blooness

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire du Guide