Diète méditerranéenne : tout savoir sur l’olive et l’huile d’olive (calories, bienfaits et apports recommandés) • [ZONE MEMBRES]

Introduction

Parmi les aliments vertueux de la diète méditerranéenne, et plus généralement de l’alimentation caractéristique des Zones Bleues, ces endroits du monde où l’espérance de vie en bonne santé bat des records, on retrouve les oléagineux, qui rassemblent trois familles d’aliments :

  • les fruits secs oléagineux (amandes, noix, noisettes, pistaches, etc…), que l’on a abordé précédemment ;
  • les graines oléagineuses (graines de courge, de sésame, de lin, etc…), que l’on a également abordé juste avant ce chapitre ;
  • et enfin, les fruits frais oléagineux (avocat, olives et noix de coco), que l’on va justement aborder en profondeur ici et dans les chapitres à venir.

Pour rappel, les oléagineux ont une place centrale dans les régimes méditerranéen, low-carb et cétogène, car ils constituent une source saine d’acides gras, de micronutriments et de protéines, et ils sont en plus très denses sur le plan énergétique et nutritionnel.

Pour couronner le tout, ils se présentent sous la forme d’aliments très faciles à transporter et à consommer, notamment lors d’encas, permettant ainsi d’éviter de craquer pour des aliments transformés, souvent très sucrés et parfois riches en mauvaises graisses.

Néanmoins, tous les oléagineux ne se valent pas, et c’est justement ce que nous avons traité en profondeur dans les deux chapitres précédents.

Dans ce chapitre – dont le contenu 100% premium est réservé aux membres Blooness – nous allons nous intéresser en particulier à l’olive, et nous verrons que cet aliment est un trésor nutritionnel malheureusement mal appréhendé dans l’alimentation moderne.

Pour rappel, les oléagineux rassemblent les végétaux dont on peut extraire l’huile. On retrouve donc ici l’olive, qui donne l’huile d’olive, si emblématique de la diète méditerranéenne, mais aussi l’avocat, un fruit au profil nutritionnel unique, pauvre en sucre, riche en graisses monoinsaturées et qui peut donc donner l’huile d’avocat, et enfin, la noix de coco, que l’on peut consommer telle quelle, en jus mais aussi en huile de noix de coco.

Si l’olive est l’aliment méditerranéen par excellence, il ne vous aura pas échappé que l’avocat et la noix de coco ont des origines plus lointaines, et que l’on rattachera aux Zones Bleues. Néanmoins, par souci de simplicité, comme nous l’avons vu dans les contenus introductifs sur la diète méditerranéenne, nous pouvons aisément regrouper l’alimentation méditerranéenne avec l’alimentation des Zones Bleues, car les Zones bleues, où qu’elles soient dans le monde, ont énormément de point commun avec la diète méditerranéenne.

Passons maintenant au sujet qui nous intéresse ici, à savoir les olives, après quoi nous aborderons l’avocat et la noix de coco.

Quelles sont les caractéristiques des olives qui les rend si uniques et si vertueuses pour la santé, dans quels cas concrets peut-on les consommer, à quels moments clés, dans quelles proportions et en quoi ils peuvent être bénéfiques aussi bien pour la santé que pour la perte de poids ?

Lorsqu’on parle de perte de poids, vous aurez compris que dans ce guide, on parle surtout de perte de masse grasse – uniquement dans le cas où on aurait à en perdre car l’organisme sait rééquilibrer ses proportions si on lui donne l’alimentation qui lui convient – et on parle également de maintien des masses musculaire et osseuse, puisque c’est l’un des enjeux majeurs qui jouent en faveur d’une bonne santé. Nous allons voir qu’en termes d’anabolisme musculaire, de perte de gras, de maintien d’un système hormonal en bonne santé, de maintien d’une bonne libido et de maintien d’un bon système cardiovasculaire, l’olive et l’huile d’olive sont deux alliés absolument majeurs.

Rappel sur l’importance de formaliser les choses en termes de nutrition

Il existe une raison pour laquelle il est important de bien formaliser les différentes vertus que peut représenter tel ou tel aliment sain, et en particulier un superaliment comme l’olive. En effet, lorsque l’on comprend une notion et que l’on visualise ce qu’elle peut entraîner comme conséquence, on laisse beaucoup moins de place à l’imprévu, à l’improvisation et au laisser-aller.

Concrètement ici, le fait de formaliser point par point les différents bénéfices de l’olive pour la santé permet, lorsque l’on cherche à grignoter quelque chose, ou à agrémenter une recette, à ne pas se laisser emporter par une tentation qui ne serait pas pertinente, hors repas d’écart évidemment.

Par exemple, lorsqu’on a une envie de grignotage, et que l’on se revisualise tout ce que l’olive peut apporter de bon à l’organisme, au système hormonal, à la libido et au maintien d’une bonne ligne, on prend beaucoup plus de plaisir à opter pour cet aliment en guise de snacking, plutôt que de le voir comme une contrainte avant de se laisser aller à des biscuits sucrés par exemple.

C’est là tout l’intérêt de ce guide : d’un côté apprendre des choses qu’on ne savait pas, et de l’autre, formaliser des choses dont on se doutait mais dont on avait pas forcément la certitude.

Ici, nous allons donc apprendre pourquoi l’olive est un superaliment, ce qui va nous aider à “craquer” avec plaisir et délectation pour cet aliment en priorité – ou pour un autre de la même veine – tout en apprenant dans quelles quantités le consommer, et quel type d’olive ou d’huile d’olive il faut choisir.

Prêt ? C’est parti !

Ce contenu est uniquement réservé aux membres Membres premium.
Se connecter S’abonner maintenant

Sommaire du Guide

fr_FRFrançais