L’alimentation des Zones Bleues

11 Sep 2018 0 commentaire blooness Categories Par oĂą commencer

Nous avons listĂ© tous les nutriments qu’ont l’habitude de consommer les habitants des « zones bleues », ces zones du monde oĂą l’espĂ©rance de vie dĂ©passe largement la moyenne mondiale, et oĂą les « maladies de civilisation » (diabète, cancer, hypertension, thyroide, etc…) sont plus rares qu’ailleurs. Une fois le tri effectuĂ©, nous avons listĂ© les similitudes alimentaires puis dressĂ© la liste des « meilleurs ingrĂ©dients » du monde.

Découvrez ce que mangent les habitants de ces zones absolument remarquables, et ce que nous en avons tiré.

 

Avant de commencer

Cet article fait partie du guide de l’alimentation Blooness, dont vous trouverez le sommaire ici, ainsi que sur votre droite. En lisant ce guide, vous apprendrez Ă  maĂ®triser la façon de vous vous nourrissez, afin d’ĂŞtre en meilleure forme et en meilleure santĂ©.

 

La définition des Zones Bleues

Tout d’abord, dĂ©finissons ensemble ce qu’est une « Blue Zone ».

Les Zones Bleues sont un concept mis en lumière par l’universitaire italien Gianni Pes et le dĂ©mographe belge Michel Poulain, lorsqu’ils tracèrent Ă  l’encre bleue sur une carte une zone regroupant diffĂ©rents villages de la province de Nuoro, en Sardaigne, oĂą une concentration hors-normes de centenaires fut constatĂ©e.

Depuis soutenu par la National Geographic Society, un projet a Ă©tĂ© lancĂ© depuis 2002 pour identifier d’autres zones bleues dans le monde.

Depuis lors, 4 zones principales ont été considérées comme « bleues » :

  • L’Ă®le grecque d’Ikaria
  • l’Ă®le japonaise d’Okinawa
  • La PĂ©ninsule de Nicoya, au Costa Rica
  • La communautĂ© d’adventistes du Septième Jour Ă  Loma Linda, en Californie

 

Le concept des Zones Bleues Ă©tendues

Outre les Zones Bleues reconnues en tant que telles, nous avons de notre cĂ´tĂ© identifiĂ© d’autres zones exemptes de certaines maladies connues en Occident, et oĂą l’espĂ©rance de vie est remarquablement supĂ©rieure aux rĂ©gions voisines :

  • L’Ă®le de Kitava, en Nouvelle GuinĂ©e
  • La pĂ©ninsule de Nicoya, au Costa Rica
  • Certaines zones d’Inde, oĂą la cuisine est majoritairement vĂ©gĂ©tarienne

 

Le socle commun des zones bleues, en termes de style de vie

Les zones bleues sont un exemple non seulement en termes d’alimentation, mais Ă©galement sur le plan du style de vie. Les habitants des « Blue Zones », Okinawa, Sardaigne, Nicoya, Icarie et Loma Linda, partagent des caractĂ©ristiques qui pourraient contribuer Ă  leur longĂ©vitĂ©.

 

C’est en tous cas ce que Dan Buettner a empiriquement constatĂ© dans son livre « The Blue Zones », dans lequel il dresse une liste de 9 caractĂ©ristiques communes :

  • ActivitĂ© physique modĂ©rĂ©e et rĂ©gulière, tout au long de la vie.
  • Restriction calorique.
  • Semi-vĂ©gĂ©tarisme, la nourriture provenant en grande partie de plantes.
  • Consommation modĂ©rĂ©e d’alcool (vin rouge en particulier)
  • Donner un sens Ă  sa vie.
  • RĂ©duire le stress.
  • Engagement dans la spiritualitĂ© ou la religion.
  • La famille est au centre de la vie.
  • Engagement social, intĂ©gration dans la communautĂ©.
  • Zones ensoleillĂ©es et aĂ©rĂ©es.

 

Focus sur les différents régimes alimentaires des Zones Bleues

  • Le rĂ©gime d’Okinawa
  • Le rĂ©gime de l’Ă®le d’Ikaria
  • L’alimentation consommĂ©e dans la PĂ©ninsule de Nicoya
  • Le rĂ©gime de Loma Linda
  • Le rĂ©gime de l’Ă®le de Kitava, en Nouvelle GuinĂ©e
  • Le rĂ©gime de certaines zones d’Inde

 

Blooness = LCHF + Paléo + Zones bleues

Maintenant que l’alimentation des Zones Bleues n’a plus aucun secret pour vous, apprenez-en plus sur l’alimentation LCHF et sur la diète palĂ©o, après quoi vous pourrez lire nos conclusions qui nous ont permis de mettre au point l’alimentation Blooness.

« Chapitre 2 : La diète paléo
Chapitre 3 : l’alimentation des Zones Bleues (vous y ĂŞtes)
Chapitre 4 : le régime méditerranéen »

Reprenez votre alimentation en main et ne manquez plus aucun nouveau chapitre du guide en vous abonnant à la newsletter Blooness 🙌