L’alimentation des Zones Bleues

11/09/2018 one comment blooness Categories Partie 3 : l'alimentation méditerranéenne

Et si en compilant les habitudes alimentaires des habitants des “zones bleues”, ces zones du monde oĂą l’espĂ©rance de vie dĂ©passe largement la moyenne mondiale, et oĂą les “maladies de civilisation” (diabète, cancer, hypertension, thyroide, etc…) sont plus rares qu’ailleurs, on arrivait Ă  talonner leur longĂ©vitĂ© ?

La définition des Zones Bleues

Tout d’abord, dĂ©finissons ensemble ce qu’est une “Blue Zone”.

Les Zones Bleues sont un concept mis en lumière par l’universitaire italien Gianni Pes et le dĂ©mographe belge Michel Poulain, lorsqu’ils tracèrent Ă  l’encre bleue sur une carte une zone regroupant diffĂ©rents villages de la province de Nuoro, en Sardaigne, oĂą une concentration hors-normes de centenaires fut constatĂ©e.

Depuis soutenu par la National Geographic Society, un projet a Ă©tĂ© lancĂ© depuis 2002 pour identifier d’autres zones bleues dans le monde.

Depuis lors, 4 zones principales ont Ă©tĂ© considĂ©rĂ©es comme “bleues” :

  • L’Ă®le grecque d’Ikaria
  • l’Ă®le japonaise d’Okinawa
  • La PĂ©ninsule de Nicoya, au Costa Rica
  • La communautĂ© d’adventistes du Septième Jour Ă  Loma Linda, en Californie

 

Le concept des Zones Bleues Ă©tendues

Outre les Zones Bleues reconnues en tant que telles, nous avons de notre cĂ´tĂ© identifiĂ© d’autres zones exemptes de certaines maladies connues en Occident, et oĂą l’espĂ©rance de vie est remarquablement supĂ©rieure aux rĂ©gions voisines :

  • L’Ă®le de Kitava, en Nouvelle GuinĂ©e
  • Certaines zones d’Inde

 

Le socle commun des zones bleues, en termes de style de vie

Les habitants des « Blue Zones », Okinawa, Sardaigne, Nicoya, Icarie et Loma Linda, partagent des caractéristiques qui pourraient contribuer à leur longévité.

 

C’est en tous cas ce que Dan Buettner a empiriquement constatĂ© dans son livre “The Blue Zones”, dans lequel il dresse une liste de 9 caractĂ©ristiques communes :

  • ActivitĂ© physique modĂ©rĂ©e et rĂ©gulière, tout au long de la vie.
  • Restriction calorique.
  • Semi-vĂ©gĂ©tarisme, la nourriture provenant en grande partie de plantes.
  • Consommation modĂ©rĂ©e d’alcool (vin rouge en particulier)
  • Donner un sens Ă  sa vie.
  • RĂ©duire le stress.
  • Engagement dans la spiritualitĂ© ou la religion.
  • La famille est au centre de la vie.
  • Engagement social, intĂ©gration dans la communautĂ©.
  • Zones ensoleillĂ©es et aĂ©rĂ©es.

 

Focus sur les différents régimes alimentaires des Zones Bleues

En se basent sur les habitudes de vie, mais surtout alimentaires, des habitants de ces zones oĂą la longĂ©vitĂ© bat des records, nous pouvons dresser une liste des meilleurs alliĂ©s de notre santĂ©. C’est ce que je vous propose dans cette nouvelle sĂ©rie de chapitres dĂ©diĂ©s Ă  l’alimentation humaine idĂ©ale, dont vous retrouverez le sommaire ici.

 

Blooness = LCHF + Paléo + Zones bleues

Maintenant que l’alimentation des Zones Bleues n’a plus aucun secret pour vous, apprenez-en plus sur l’alimentation LCHF et sur la diète palĂ©o, après quoi vous pourrez lire nos conclusions qui nous ont permis de mettre au point l’alimentation Blooness.

« Chapitre 2 : La diète paléo
Chapitre 3 : l’alimentation des Zones Bleues (vous y ĂŞtes)
Chapitre 4 : le régime méditerranéen »


blooness

Reprenez votre alimentation en main et ne manquez plus aucun nouveau chapitre du guide en vous abonnant à la newsletter Blooness 🙌