Les aliments à bannir en diète cétogène

08 Sep 2019 0 commentaire blooness Categories Par où commencer

Maintenant que nous avons vu quels étaient les aliments à privilégier en régime cétogène, et quelles boissons étaient recommandées dans le cadre de cette même diète, reste à savoir quels aliments il faudrait limiter voire bannir entièrement, pour ne pas sortir de la cétose.

Si vous êtes en diète cétogène (moins de 50g de glucides par jour), il est recommandé de bannir la plupart des aliments listés ci-dessous. En diète low-carb, donc simplement réduite en glucides, vous pouvez les consommer à toute petite dose, en milieu de journée, ou du moins précédant et suivant un effort, ce qui correspond en général au midi et/ou l’après-midi pour la plupart des gens. Idéalement, il faudrait les bannir le matin, et le soir.

Voici la liste de tous les aliments et ingrédients à éviter en diète cétogène :

  • Pain à base de farine
  • Pâtes à base de farine, de semoule, de blé ou de riz
  • Céréales : blé, maïs, riz, etc.
  • Grains : couscous, boulgour, millet, avoine, quinoa, seigle, épeautre…
  • Certains légumes racine et tubercules : pommes de terre, carotte
  • Légumineuses
  • Sucre, miel, agave, sirop d’érable, etc.
  • Fruits à teneur élevée en glucides : pommes, bananes, oranges, etc.
  • Lait
  • Alcool
  • Tous les plats et aliments transformés en général

En règle générale, il suffit simplement de regarder les étiquettes des produits et éviter tous ceux dont la teneur en glucides est trop élevée. L’idée consiste à opter pour des produits dont le niveau de gras est le plus élevé possible, et le niveau de protéines relativement modéré.

Photo : Daria Yakovleva

Par ailleurs, en régime cétogène, vous pouvez tirer un trait sur les féculents (riz, blé, céréales, pain, légumineuses, etc). L’avantage, c’est que vous aurez tendance à compenser avec des légumes, et notamment les légumes verts.

Mais là encore, il faudra opter pour des légumes faibles en glucides et éviter ceux qui sont riches en glucides, comme par exemple les carottes cuites, ou encore la betterave.

Je vous renvoie pour cela à la liste des aliments à privilégier en régime cétogène, et plus généralement en diète pauvre en glucides.

 

Quoi manger à la place du pain en diète cétogène ?

Il existe des façons de préparer une imitation de pain compatible avec le régime cétogène. Plusieurs blogueurs ont déjà partagé des recettes très créatives, et bon nombre de sites de cuisines en recensent.

En général, ces pains sont cuisinés à base d’œufs, de graines de lin, graines de sésame, et poudre d’amande.

 

A la place de la farine en diète cétogène

La farine blanche est interdite en diète cétogène, et largement déconseillée dans l’alimentation Blooness. Elle n’est d’ailleurs pas ou peu consommée dans les Zones Bleues.

Pour cuisiner vos desserts, vous pourrez opter pour de la farine d’amande ou de coco.

Quant aux pizzas cétogènes, il vous suffira d’utiliser du chou-fleur, bien plus sain, pour faire la pâte.

 

A la place des pommes de terre en diète cétogène

Si par exemple vous faites une raclette, ou s’il vous faut un accompagnement à la place des pommes de terre, là encore, craquez pour du chou-fleur.

De manière générale, il faudra simplement remplacer vos féculents par des légumes (hors patate évidemment). Ce sera d’ailleurs l’un des choix les plus judicieux que vous pourriez faire en termes d’alimentation.

Si vous souhaitez un jour sortir de cétose volontairement pour tendre vers une alimentation tout simplement modérée en bons glucides, alors vous pourrez réintégrer les glucides via les légumineuses par exemple, de façon progressive, mais ce sera l’objet d’un autre chapitre.

 

A la place des pattes, des spaghettis, des nouilles

Vous pourrez essayer les spaghettis de courgettes, ou encore les nouilles de konjac. Le konjac est une plante originaire des forêts tropicales et subtropicales de l’Asie du Sud-Est, qui est riche en fibres et très pauvre en glucides, et en calories. C’est l’aliment minceur par excellence, qu’il faudra apprendre à cuisiner avec des matières grasses et des aromates afin de lui donner du goût.

 

A la place du riz et de la semoule en diète cétogène

Vous pourrez opter pour du riz de chou-fleur, très tendance afin de remplacer la semoule du taboulé français ou libanais, ou du riz de konjac.

 

Quelles sont les graisses à éviter en diète cétogène ?

Qui dit matières grasses, dit pas n’importe quelles matières grasses. En diète cétogène, vous pourrez opter pour l’huile de noix de coco pour la cuisson, l’huile d’olive pour l’assaisonnement, mais éviter certaines huiles trop riches en oméga-6, qui sont pro-inflammatoires.

Voici une liste d’huiles ou de matières grasses à diminuer voire bannir en régime cétogène :

  • Huile de tournesol, évidemment, c’est celle utilisée notamment dans la cuisson des frites ou dans les produits transformés
  • Huile de canola ou de colza
  • Huile de coton
  • Huile de pépin de raison
  • Huile de chanvre
  • Margarine
  • Huile de soya
  • Huile de colza
  • Huile de carthame

À toutes ces huiles, on préférera l’huile d’olive pour l’assaisonnement, le beurre clarifié et l’huile de noix de coco pour la cuisson.

 

La question des édulcorants

L’un des objectifs, qui est également une conséquence, de la diète cétogène, c’est que cette dernière va vous déshabituer du goût sucré. Dès lors, pourquoi vouloir maintenir ce goût dans vos préparations, si l’enjeu réside dans la découverte et l’adoption de goûts nouveaux ?

Toutefois, en début de diète, ou lorsqu’il s’agit de repas et plus particulièrement de desserts « plaisir », il pourra être judicieux d’incorporer des édulcorants. Mais je vous conseille de limiter cela au maximum.

A ce titre, la Stévia semble être le meilleur édulcorant à utiliser en diète cétogène.

Reprenez votre alimentation en main et ne manquez plus aucun nouveau chapitre du guide en vous abonnant à la newsletter Blooness 🙌